Mai a été un mois record pour le bitcoin et l’éthéréum. Les deux actifs numériques ont connu une augmentation importante du volume des transactions mondiales par rapport au mois précédent. La BTC est restée stable, avec une moyenne de 200 milliards de dollars par mois, mais l’ondulation ne s’est pas si bien tenue, enregistrant un volume de transactions en baisse de 86% depuis janvier, reflétant sa baisse de prix.

 

Bitcoin Cash est le roi des pièces de monnaie du mois de mai

Bitcoin-ABC incident report (26APR2018)Il existe plusieurs façons de mesurer une cryptocouronne qui est en demande, le volume des transactions étant l’indicateur le plus utile après le prix. Beaucoup d’espèces bitcoin ont changé de mains en mai – 140% de plus qu’au cours du mois précédent. La mise à jour hebdomadaire de Diar met en évidence les grands gagnants et les grands perdants sur le marché de la cryptocurrency en mai, et montre la demande substantielle de BCH. Au total, 30 milliards de dollars en espèces bitcoin ont changé de mains en mai. Le deuxième plus gros gain a été l’éthéréum, dont le volume des échanges a augmenté de 50 % par rapport au mois d’avril, ce qui s’est traduit par un volume d’échanges mensuels de plus de 80 milliards de dollars.

La plupart des principales cryptocurrences ont connu une augmentation du volume des transactions en mai, y compris la litécoïne, qui a connu une augmentation modeste. Il y avait un perdant notable cependant – l’ondulation. Le volume des transactions XRP est en baisse depuis janvier, alors que 100 milliards de dollars de jetons ont été échangés en un mois, poussant le prix du XRP au nord de 3 dollars, et depuis, la réalité s’est installée et en mai, seulement 16 milliards de dollars d’ondulations ont été échangés.

Bitcoin Cash and Ethereum Trading Volume Soar But Ripple Keeps Falling

Fake Volume Arrière sa tête

Lorsqu’il s’agit d’analyser le volume des transactions, un sujet qui revient souvent concerne le faux volume. Les bourses et leurs négociateurs sont souvent accusés de créer des ordres qu’ils n’ont pas l’intention d’exécuter, ce qui crée une fausse impression de liquidité. Si les traders le font, il est probable qu’il s’agit d’un robot comme moyen de manipulation du marché dans la poursuite du profit. Si les bourses sont responsables, il est probable que leur plateforme aura l’air plus populaire qu’elle ne l’est, et qu’elle bénéficiera de la coutume supplémentaire qui découle du fait d’être une bourse mondiale de premier plan en termes de volume.

Bitcoin Cash and Ethereum Trading Volume Soar But Ripple Keeps Falling

Binance est la dernière bourse à avoir fait face à des accusations de faux volume, certaines pièces affichant un volume inhabituellement élevé pendant de courtes périodes de temps, comprenant des fluctuations qui apparaissent en dehors des schémas commerciaux normaux. Étant donné les centaines de milliers de traders qui peuvent utiliser une plate-forme telle que Binance à un moment donné, y compris d’innombrables robots connectés via API, il est pratiquement impossible de déterminer quels ordres sont réels, quels ordres sont faux et qui est responsable de toute manipulation.

Pensez-vous que le faux volume est un problème sur les principales places boursières ? Faites-le nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.